Lire le livre d'or Signer le livre d'or
Retour à l'accueil Admin
Bonjour,
Notre livre d'or, un espace d'expression pour partager votre aventure saharienne ou votre questionnement sur nos activités.
Notre livre s'ouvre ce 21 juillet 2012.
A bientôt ?
Jean-Marc
Il y a 12 messages
1  2  >> >  
message : 12
Posté le : 15/03/2016 à 20:14, par :
[Grenoble, France]  
message : 11
Posté le : 20/11/2014 à 11:03, par : Sylvain
[Suisse]  
Bonjour,

Je découvre un peu tardivement ce livre d'or, et ce site par extension.

Bravo, et bonne continuation

Sylvain

message : 10
Posté le : 27/05/2014 à 10:18, par : Python
[Villaz-st-Pierre Suisse]  E-mail : jacquespy(a)bluewin.ch
En mars 2013, j'ai découvert le désert tunisien avec les organisateurs et accompagnateurs Alexis et Jean-Mars.

En février 2014, j'ai visité une partie de l'Australie. Pour découvrir le centre, je me suis inscrit à un voyage de 6 jours qui nous conduisait d'Adélaide à Alice Springs. La description du voyage, accessible sur internet me paraissait intéressante bien que je trouvais le prix assez élevé. Les informations étaient succintes et se résumaient à 1/2 page A4. Pour l'intendance, on pouvait lire: les repas sont inclus (5 déjeuners, 6 repas et 5 diners), l'hébergement et les droits d'entrée du parc national.
Dès le départ d'Adélaide, j'ai découvert la réalité ! Nous étions une vingtaine de personnes, plutôt serrées dans ce petit bus. La remorque permettait d'emporter nos bagages, la nourriture et l'eau. Le voyage était géré uniquement par conductrice, fort sympathique par ailleurs. Les repas c'étaient les participants/es qui s'en occupaient: déballer le matériel et la nourriture, cuisiner avant de manger, laver la vaisselle et la ranger avant de repartir. J'avoue que ma collaboration, comme pour d'autres touristes, n'était pas très grande! Pour la nuit, le confort était aussi très sommaire. La 1ère nuit, par exemple, nous avons dormi sur un parking. Sur le descriptif, on pouvait lire:"ce soir, nous campons parmi les arbres de redgum de Stony Creak". Heureusement, les sacs de couchage mis à disposition étaient matelassés. Cependant, pour certaines personnes, en particulier pour les femmes, ce n'était pas évident. Toutes sortes de peurs apparaissaient: les arraignées, les serpents, les voleurs et les hommes mal intentionnés.
Je trouve que la conductrice avait du mérite; elle qui devait s'occuper de tout. En plus de conduire plus de 2'000 km dans cette région désertique, elle gérait le déroulement du programme. Elle devait faire la guide, mettre de l'ambiance dans le bus, s'approvisionner en nourriture, en eau, en glassons lorsque c'était possible et aussi préparer les repas, nettoyer, ranger le matériel, pour montrer l'exemple.

Malgré la simplicité du voyage, je garde de bons souvenirs de cette région.
[b]Je repensais aussi au treck tunisien que j'ai fait en 2013 avec Jean-Marc et Alexis. Rien de comparable. La description du programme, c'était une brochure détaillée et conforme à la réalité. Le treck était organisé d'une manière complète; rien n'était laissé au hasard. Je ne m'attendais pas non plus à découvrir une pharmacie de scours si structurée et aussi complète. S'il nous manquait quelque chose, Jean-Marc était là pour nous dépanner. Durant le treck nous étions accompagnée par un bon nombre de Bédouins discrets et attentifs qui nous préparaient des repas variés alors qu'Alexis nous accompagnait dans les partages pour aider chacun à mieux se connaître.

Tout ça pour vous redire un grand merci pour ce que j'ai vécu avec vous. Pour vous redire aussi de ne rien changer dans l'organisation du programme: c'est parfait. Et si certains "touristes" trouvent que ça manque de confort, je me dis qu'ils n'ont pas vécu, si ce n'est de passer des vacances dans un 4 ou 5 étoiles !

Jacques Python
message : 9
Posté le : 25/04/2014 à 12:12, par : Sharmina (pseudo)
[Suisse, France, Espagne]  
[color=#00FFFF][/color]Me voilà, quelques mois après le trek de novembre 2013.

Je reste avec l'envie d'un plus invécu, un manque quelque chose me manque.. je sens maintenant avec le recul, que je n'ai peut-être pas été jusqu'au bout, pas tout vécu ce que je prends conscience post-trek de ce manque.

Ah mais à part ce ressenti personnel,
le paysage, le tout là-bas est extraordinaire.
Le soleil nous berce du matin au soir,
parfois le sable et le vent aussi,
avec des bercements différents,
tout aussi spectaculaire.

C'est beau, fort, intense, surtout au dedans.

Voilà.
Bonne route à vous qui avez décidé de partir,
car l'expérience est à faire, indéniablement.

Moi, citoyenne du monde
message : 8
Posté le : 18/07/2013 à 17:15, par : Blandine
[France]
J'aime ce site

voir site
message : 7
Posté le : 17/09/2012 à 22:19, par : Corinne
[Lausanne (Suisse)]  
Ce trek : une aventure… une expérience… une tranche de vie inoubliable.

Marcher pieds nus dans le sable du désert, m’endormir sous un ciel aux mille étoiles, à l’aube me réveiller dans mon sac de couchage au milieu des dunes et apercevoir les dromadaires à l’horizon (ou parfois juste à côté de moi !), j’ai l’impression d’être au cinéma, mais non ce n’est pas un mirage : j’y suis, quel bonheur !

Des moments pour me retrouver, des moments pour partager, des moments pour explorer, des émotions, des rires, des larmes, des sourires, des regards, tout a été vécu dans un total respect, une vraie chaleur humaine.

Se découvrir, éprouver la force du groupe, oser être soi, vivre l’instant présent : ce ne sont plus seulement des concepts, mais du ressenti, du vécu. J’ai été moins dans le mental, plus dans mon corps, une vraie joie. Je suis partie angoissée, épuisée, la tête pleine de questions, toutes n’ont pas trouvé de réponses, mais je suis rentrée plus ouverte, déterminée, confiante.

MERCI à Alexis pour son écoute, ses stimulations, la diversité de ses compétences, la profondeur de son sourire et de son regard. MERCI à Jean-Marc pour sa bonne humeur et sa parfaite organisation. MERCI aux chameliers pour leur bienveillance et l’ambiance des soirées autour du feu. MERCI à tous les participants, chacun à sa manière m’a profondément touché et permis de grandir.

Et c’est magnifique car l’aventure continue, on communique, on échange, on se revoit. Ce trek n’est pas une parenthèse dans ma vie, mais l’étape d’un voyage, il nourrit mon quotidien. (Clin d’œil à ceux qui y étaient : la sonnerie de mon téléphone mobile retentit au son de Sidi Mansour Ya Baba et me renvoie à vous et à ce que j’ai puisé dans la richesse de ce désert…)
message : 6
Posté le : 09/09/2012 à 22:57, par : Isabelle
[Suisse]
Des étoiles plein les yeux, de belles rencontres plein le coeur, un espace hors du temps, un voyage qui restera gravé pour longtemps. Merci pour tous ces moments inoubliables et remplis de vie.
Isabelle
message : 5
Posté le : 16/08/2012 à 19:24, par : Lorilee
[France]  E-mail : holtgrefe(a)gmail.com
Félicitations pour ce site internet. Quel plaisir de vous feuilleter.
message : 4
Posté le : 08/08/2012 à 11:32, par : Françoise Verlant
[Belgiqe]  E-mail : f.verlant(a)hotmail.com
Le désert ouvre l'avenir ...
A quelques dromadaires et quelques chameliers
se joignent des humains et beaucoup d'émotions.
mais aussi par moments reviennent les tourments.
L'immensité de la tâche, et celle des paysages,
se mêlent joyeusement en grands cercles dansants.
Les aubes rayonnantes entrainement dans leur sillage
jusqu'aux veillées chantantes des échanges véritables.
Par ce cheminement nait le temps de choisir
les bases d'un avenir et d'un engagement;
pris en toute conscience il redonne du sens,
bâtit la consistance d'une nouvelle existence.
Belles compagnes
et gentils compagnons du sable,
à vous tous et à chacun,
Mille et un merci !
Votre attention, votre disponibilité
et votre humanité
m'ont remise en scelle
belle et déterminée
vers ma nouvelle chevauchée.
Que la vie soit douce
avec chacun d'entre vous,
et que le vent vous pousse
vers un avenir radieux !
Grands Hughs du désert !
Fanchon+
message : 3
Posté le : 29/07/2012 à 22:44, par : Jean François
[France]  
Une quinzaine de jours pour revisiter ma vie...
J'ai apprécié l'humanité, l'authenticité et le professionnalisme de nos accompagnateurs.
Lorsque j'ai perdu mes lunettes avant de prendre le bac pour Djerba, j'ai ressenti qu'il s'agissait bien de changer de manière de voir et de vivre . Merci à Alexis et au chauffeur de m'avoir permis de retrouver ces précieux auxiliaires !

Nb de page : 2
1  2  >> >  

π A.I-Pifou, Livre d'or
Créé par El konkonbré M@squed